Conseil en Gestion de Patrimoine

Home/Conseil en Gestion de Patrimoine
Conseil en Gestion de Patrimoine 2017-09-05T09:20:14+00:00

Présentation du métier

Quel est le rôle du CGP ?

C’est un généraliste capable de prendre en charge toutes les problématiques relatives à la gestion stratégique de votre patrimoine, et c’est aussi un spécialiste pour exécuter un acte de gestion ordinaire de votre patrimoine.

Pour lui, votre patrimoine c’est l’ensemble de vos biens et droits valorisés en €, ainsi que ceux de votre foyer fiscal : c’est-à-dire les droits sociaux, les biens mobiliers et immobiliers, les biens professionnels et privés.
En fonction de son expertise, il exercera différentes activités pour vous conseiller et organiser la gestion de votre patrimoine selon vos objectifs (Optimiser votre imposition, préparer votre retraite, protéger votre famille, organiser la transmission de votre patrimoine, constituer une épargne…,) tout en tenant compte de ce qui a déjà été réalisé.

Sa formation et sa compétence régulièrement mises à jour et contrôlées vous assurent de son professionnalisme, qu’il met au service d’une relation de confiance avec vous. Elle est marquée d’empathie pour comprendre ce que vous voulez et pour appliquer seul ou accompagné, les connaissances transversales nécessaires a  la gestion de votre patrimoine.

Enfin il peut être soit, salarié de banques, de compagnie d’assurance, de sociétés de bourse,… soit indépendant. Dans ce cas il est à son compte, et donc à même de vous proposer en toute impartialité les solutions les plus en adéquation avec vos attentes.

Les activités du CGP

La principale activité de votre conseil en gestion diplômé de patrimoine est de vous conseiller sur la stratégie et l’organisation patrimoniale à partir d’une vision globale que vous partagerez avec lui.
Après vérification de ce qui a été mis en place, il sera à même de vous faire les préconisations juridiques, fiscales, sociales et successorales qui répondent à vos objectifs.

Enfin il pourra vous proposer :

  • soit des investissements immobiliers,
  • soit des investissements financiers en fonction de votre profil d’investisseur, en s’appuyant sur son expertise d’allocation d’actifs (Assurance-vie, PEA, contrat de capitalisation, produits de défiscalisation,…) et sur sa compréhension des fintech,
  • soit des assurances pour couvrir les risques liés à votre situation (dépendance, santé, prévoyance,obsèques,…).

Pour développer ses activités, il s’appuiera sur les statuts réglementaires de son choix, qu’il aura déclarés auprès des autorités de tutelle respectives : conseiller en investissement financier, intermédiaire en assurance, mandataire non exclusif en opérations de banque et services de paiement, agent immobilier. Chacune de ces activités est couverte par une assurance en responsabilité civile.

Les domaines d’interventions du CGP

Votre conseil diplômé en gestion de patrimoine est un généraliste qui peut intervenir sur tous les aspects de la gestion de votre patrimoine, qu’ils soient juridiques, fiscaux ou financiers, en prenant en compte les valeurs (simplicité, élégance, excellence, sociétales, …) que vous souhaitez privilégier pour vous-même et votre entourage.

C’est aussi un spécialiste de certaines problématiques (tutelle, Family office, économie solidaire, silver economy, investissement socialement responsable,…) ou certains types de cliente les (seniors, jeunes, professions libérales, chefs d’entreprise,…) et peut alors vous accompagner dans des solutions spécifiques liées à votre situation.

Il est à même d’intervenir en partenariat avec d’autres experts (fiscaliste, experts-comptables, avocats, notaires, …) dans la mise en oeuvre des préconisations qu’il aura faites, en précisant les modalités de mise en oeuvre.

En combinant ces expertises inter-professionnelles, vous serez a  même de bénéficier des meilleures solutions que souhaitez mettre en place.

Une relation perenne avec le CGP

Le patrimoine se développe et se constitue tout au long de sa vie ; sa gestion, pour qu’elle soit efficace, doit s’inscrire dans la durée.

Votre conseil diplômé en gestion de patrimoine est là pour vous aider à définir les orientations qui correspondent aux principales étapes de votre vie :

  1. Le début de la vie professionnelle ou familiale : constituer son patrimoine
  2. Le développement de la vie professionnelle et de la famille : investir et diversifier son patrimoine tout en pensant à la protection familiale et à l’éducation des enfants
  3. La retraite : préparer ses revenus futurs
  4. Le 3ème et le 4ème âge : couvrir ses risques santé et prévoir la transmission de son patrimoine.

Quel que soit votre âge au moment de la première rencontre avec votre conseil diplômé en gestion de patrimoine, il restera le même interlocuteur sur une longue période, aussi pourra-t-il être la mémoire vivante de votre patrimoine pour le protéger et le valoriser pour qu’il réponde toujours à vos attentes. Il peut être aussi votre interlocuteur dans certaines conditions, pour toutes les opérations ponctuelles que vous voulez lui confier (déclaration de revenus, d’ISF, changement de régime matrimonial,…).

Les méthodes de travail du CGP

Votre conseil diplômé en gestion de patrimoine vous proposera une démarche structurée pour
déterminer avec vous les objectifs de gestion de votre patrimoine et mettre en oeuvre les préconisations pour les atteindre.

4 étapes :

  • l’entrée en relation,
  • l’audit patrimonial
  • les préconsiations,
  • les investissements.

La rémunération du CGP

La rémunération de votre conseil diplômé en gestion de patrimoine provient d’honoraires sur les conseils qu’il vous a donnés, ou des commissions sur les encours de placements financiers ou immobiliers.
Cette rémunération est décrite dans le document d’entrée en relation (DER), remis lors de votre premier entretien avec lui.

La mission première de votre conseiller est de vous apporter des conseils, il est donc fondamental pour lui de rémunérer ses conseils en les valorisant pour tenir compte du temps passé, de la complexité du sujet sur lequel porte le conseil et enfin sur les bénéfices que vous pouvez en tirer.

La tarification de ces conseils en tiendra compte et apparaitra clairement dans la lettre de mission (LDM).
Selon la stratégie de développement de votre conseil diplômé en gestion de patrimoine et son
expertise, l’une ou l’autre de ces rémunérations pourra être privilégiée, voire une combinaison des deux.

[overlays src= »/wp-content/uploads/2016/08/cgp-carousel-1-1.jpg » in= »fadeIn » out= »fadeOut » width= »100″ height= »100″ color= »#000000″ opacity= »0.6″ text_position= »overlay_center » animation_speed= »1″ ]Conseils et organisation de votre gestion de patrimoine[/overlays]

[overlays src= »/wp-content/uploads/2016/08/cgp-carousel-2.jpg » in= »fadeIn » out= »fadeOut » width= »100″ height= »100″ color= »#000000″ opacity= »0.6″ text_position= »overlay_center » animation_speed= »1″ ]Compétences vérifiées et régulièrement mises à jour[/overlays]

[overlays src= »/wp-content/uploads/2016/08/cgp-carousel-3.jpg » in= »fadeIn » out= »fadeOut » width= »100″ height= »100″ color= »#000000″ opacity= »0.6″ text_position= »overlay_center » animation_speed= »1″ ]Généraliste, expert à votre écoute pour vos attentes en gestion de patrimoine[/overlays]

La réglementation du Conseil en Gestion de Patrimoine

Le conseil en gestion de patrimoine : une approche globale

Le métier de conseil en gestion de patrimoine est le cumul de plusieures professions réglementées :

  • CJA : compétence juridique appropriée, consultation réglementée en droit, si elle est annexe à la mission globale ou une autre action de conseil en investissement, immobilier. La consultation seule est interdite !
  • CIF : conseil en investissements financier, c’est un métier réglementé et organisé. Il s’agit d’investissement dans le cadre des entreprises ou placements divers ou de défiscalisation ;
  • IOBSP : intermédiaire en Opération de Banque et Services de Paiement – Exemple le crédit métier nouvellement réglementé ;
  • Courtier en Assurance, principalement sollicité pour des placements dans le cadre de l’assurance vie, prévoyance, retraite… etc ;
  • Agent immobilier, aujourd’hui la loi Huguet impose à tous les agents la carte de transaction immobilière, même dans le cadre du conseil immobilier ou défiscalisation par voir immobilière.